Retourner au menu Retourner au contenus

Centre d'éducation

Articles

16 septembre 2021 - 3 min

Partenariat avec la Ville de Sherbrooke pour récupérer le polystyrène

Publié par SOPREMA

Plateau de polystyrène

Sherbrooke, le 16 septembre 2021 – SOPREMA est fière d’avoir remporté l’appel d’offres public de la Ville de Sherbrooke pour récupérer le polystyrène collecté dans les deux écocentres de la municipalité. Cette entente permettra de récupérer annuellement environ 18 tonnes de matière, ce qui évitera que le polystyrène se dirige vers les sites d’enfouissement.

Le polystyrène sera ensuite acheminé à l’usine de Sherbrooke de la rue Robert-Boyd pour être entièrement recyclé; il servira à la fabrication de panneaux d’isolant de polystyrène extrudé (SOPRA-XPS). Ces derniers sont composés jusqu’à 70 % de contenu recyclé et servent à isoler les murs, les fondations et la toiture des maisons et des bâtiments.

Contrairement à la croyance populaire, la mousse de polystyrène peut se recycler. Certes, la matière n’est pas acceptée dans le bac de récupération, mais les citoyens peuvent aller porter leur styromousse alimentaire ou d’emballage à l’écocentre Rose-Cohen du secteur Rock Forest ou encore à l’écocentre Michel-Ledoux à Fleurimont.

Sylvain Durocher, directeur général de Sherbrooke Innopole, se réjouit de cette nouvelle collaboration entre SOPREMA et la Ville de Sherbrooke, dans laquelle Synergie Estrie a participé dès le départ. « Rappelons que l’objectif du projet Synergie Estrie, dont nous sommes les porteurs à Sherbrooke, est de créer des maillages innovants entre les entreprises, mais aussi avec l’ensemble des acteurs de l’écosystème dont les municipalités font partie intégrante. Cette initiative vient illustrer concrètement le concept d’économie circulaire. Cette logique circulaire doit continuer d’être promue afin de réduire notre empreinte environnementale et de favoriser un développement économique écoresponsable dans la région. »

SOPREMA a déjà conclu des ententes similaires avec la MRC du Val-Saint-François ainsi que la Ville de Gatineau. S’inscrivant dans une logique d’approvisionnement responsable et local, le but est de collaborer avec les municipalités et de développer des partenariats de proximité pour ainsi diminuer l’impact environnemental dû au transport.

Renseignements et relations avec la presse SOPREMA :

Mylène Tremblay
Chef de marque et des communications
mtremblay@soprema.ca
819 817-4382

Articles complémentaires